En Provence, le Fonds épicurien aide fermes et potagers agroécologiques à sortir de terre… au cœur de la ville. Pour faciliter l'accès pour tous à une meilleure alimentation.

À Marseille, l'alimentation durable a ses philanthropes. Un fonds d'investissement vient de lever 500.000 euros pour la soutenir. Ses créateurs, souvent start-uppers, ont convaincu des patrons d'investir dans l'amorçage de projets, mais sans prise de participation au capital.

Lire la suite : www.lefigaro.fr