Tableau de bord de l’économie locale

L’activité résiste encore au deuxième trimestre 2012 grâce à certains leviers : croisière, passagers aériens, créations d’entreprises, exportations... Mais le marché du travail reste tendu et des craintes de licenciements persistent dans certaines grandes entreprises du département, alors même que des secteurs recrutent.

Tableau de bord économique - 2 T 2012
(pdf 1,18 MB)

  • le trafic passagers de l’aéroport Marseille Provence progresse de + 16,8 % par rapport au 2ème trimestre 2011.
  • Dans le domaine maritime, la bonne tenue des croisières (+ 20 %) compense le repli enregistré par les lignes régulières (- 6 %).
  • Mais, la fréquentation hôtelière reste à la traîne, pénalisée par un recul du tourisme d’affaires.
  • Le fret aérien résiste (- 0,7 %) alors que le fret maritime subit les effets de la baisse persistante d’importation de brut et de GNL et chute de – 8,7 %.
  • La création d’entreprises progresse de + 2,5 %, toujours soutenue par les auto-entrepreneurs, tandis que les défaillances restent stables.
  • Les exportations du 1er trimestre progressent de + 9 % en valeur, mais le secteur de l’électronique reste à la traîne (- 24 %) et s’approche de niveaux historiquement bas.
    Dans cette conjoncture en demi-teinte, la situation de l’emploi départemental reste préoccupante : le nombre de demandeurs d’emplois progresse de + 3,7 % sur un an à fin mai 2012.