La start-up d'ingénierie cosmétique développe des molécules anti-vieillissement issues de la recherche scientifique. Il y a la grande soeur, Progelife. Qui développe depuis 2014 des molécules destinées aux médicaments pour combattre deux maladies rares : la progeria et la maladie des enfants de la lune. Et il y a sa petite soeur, Calysens, start-up fraîchement créée, accueillie chez l'incubateur marseillais de L'Occitane, Obratori. Qui travaille sur les mêmes familles de molécules pour mettre au point des cosmétiques anti-vieillissement.

Lire la suite : https://www.laprovence.com