Alexandre Mazzia, meilleur cuisinier de l’année 2019

Après l’avoir croisé au Ventre de l’Architecte, dans les constructions superbes et originales du « fada », Le Corbusier, c’est à un autre jeune et talentueux fada que Gault&Millau décidait d’attribuer la première Dotation Gault&Millau d’aide aux jeunes talents.

A ce moment-là, le chef voulait voler de ses propres ailes, mais n’avait pas encore les moyens de s’installer et ne comptait que sur quelques aides familiales, encore modestes. Cette Dotation allait lui ouvrir des portes, celle des banques notamment, et lui permettre de s’installer du côté du Vélodrome. Il serait pourtant bien inexact de prétendre que Gault&Millau ait « inventé » Alexandre Mazzia. Car non seulement le trophée qui lui est attribué aujourd’hui est totalement légitime, indiscutable et indiscuté, mais il consacre un chef qui représente exactement toutes les valeurs que nous prônons dans notre sélection.

https://fr.gaultmillau.com/

2018-11-02T09:24:27+00:0003/11/2018|Société|
error: Action interdite. Merci.