Je suis né à Marseille et j'ai vécu une longue période à la Ciotat. Je suis heureux de faire partir de ce réseau, en espérant un jour revenir au  "Pays '' et entendre à nouveau le chant des cigales. Etant de nature dynamique et très actif dans le milieu associatif depuis ma première année universitaire, je souhaite continuer à m'investir dans divers projets professionnels et associatifs, et plus particulièrement dans ceux liés au processus de transition démocratique du monde arabe. Je m'intéresse à l'influence des médias de tous types confondus (Télévision, Facebook, rapports d'institut) sur les « révolutions arabes ». D’autres sujets retiennent mon attention comme les politiques publiques dans le monde arabe ou encore l’évolution des relations économico-politiques suite aux mouvements populaires (dans la liste non exhaustive, je cite à titre d'exemple, le rapprochement inéluctable entre l’Algérie et le Maroc, mais aussi les tentatives de coopération interarabes avortées pour endiguer les révoltes ayant pour conséquence les essais d’élargissement du conseil de sécurité du Golfe).

Je suis ravi de voir que la Ville de Marseille et sa région avancent et que la métropole marseillaise devient par la force des choses une ville méditerranéenne attractive et active qui reprend ses droits sur son espace et qui se renouvelle dans ce sens.