Il est loin le temps où Reiko, ce prénom mixte d'origine japonaise, désignait aussi une toute nouvelle marque de pantalons pour femme, née à Marseille. Il y a 10 ans, Bryan Assouline cofondait la société avec son ami Véli Weber, et son cousin Yoann, -aujourd'hui sorti de l'aventure. "L'idée c'était un monoproduit, on a apporté un chino féminin, décliné en plusieurs couleurs" rappelle le manager, toujours unique actionnaire avec son ami de la PME désormais forte d'une soixantaine de salariés, et reconnue dans le monde de la mode, au point de compter parmi ses adeptes l'actrice Gwyneth Paltrow et de multiplier les parutions dans les magazines féminins et bien sûr les chroniques de blogueuses, indispensables outils de communication.

Lire la suite : https://www.laprovence.com