Tout a commencé au début de l'année 2015, lorsque la Chambre régionale d'agriculture Provence-Alpes-Côte d'Azur, est sollicitée par quelques grands noms désireux d'utiliser des fruits de qualité. L'Occitane, Les Calissons du Roy René, le confiseur François Doucet dont l'entreprise familiale est à Oraison, ou encore les Nougats Silvain et Perl'Amande - aujourd'hui Sofalip - s'interrogeaient sur la pertinence de la relance d'une production régionale qui pourrait être certifiée.

Lire la suite : https://www.laprovence.com