Comment Progelife veut devenir une biotech spécialiste des maladies rares

Située à Marseille, la TPE développe des traitements contre les maladies rares impliquant un vieillissement accéléré. Ses découvertes pourraient également servir contre des pathologies plus répandues.

90% des maladies rares ne trouvent aucun traitement à ce jour, que ce soit pour guérir ou simplement pour améliorer les conditions de vie des personnes concernées.

Lire la suite : https://marseille.latribune.fr

2018-09-10T07:46:12+00:0010/09/2018|Société|
error: Action interdite. Merci.