Hedwig Fijen dirige Manifesta depuis 1996, lorsque cette biennale sans port d'attache, a été créée à Rotterdam. Lors de sa dernière visite marseillaise, elle a prévenu : "Manifesta ne colonise pas les villes". Manière, pour cette historienne de l'art qui a développé ce projet européen, de préparer le terrain à l'initiative protéiforme qu'elle raconte ici.

Lire la suite : www.laprovence.com