À Marseille, le MuCEM saisi par la fièvre de l’or

Au MuCEM, à Marseille, une exposition très dense met en lumière les aspects politiques, économiques autant qu’artistiques et symboliques de ce matériau précieux, objet de bien des convoitises.

Ce sont de modestes bijoux, parfois de simples breloques : ici, une bague serpentine ; là, un pendentif en forme de croix ou d’île. Ils ont été offerts par un père corse, un mari comorien ou une grand-mère algérienne adorée, aujourd’hui disparue.

Lire la suite : www.la-croix.com

2018-07-09T10:23:57+00:0009/07/2018|Culture|
error: Action interdite. Merci.